DAIDO MORIYAMA – Fondation Cartier


DAIDO MORIYAMA Daido-Moriyama-Prochainement-Fondation-Cartier
Exposition  » DAIDO TOKYO  »


6 février › 5 juin 2016

 

Prochainement à la Fondation Cartier, la photographie japonaise sera mise à l’honneur. 

Daido Tokyo met à l’honneur le travail récent de l’artiste : en présentant un vaste ensemble de photographies couleur, l’exposition lève le voile sur un aspect méconnu et pourtant omniprésent dans son travail photographique depuis deux décennies.

Daido Moriyama à toujours été fasciné par la rue, les aspects étranges et inhabituels du flux urbain.
Il aime également la sensualité, l’érotisme et s’adonne à capturer ses sujets en mouvement donnant alors l’impression du prolongement du corps par la photo. Ces mouvements alors transcrits sur ses clichés donnent une impression de photo prise à la hâte, il témoigne de l’esthétique de l’instantané.

Images avant-gardistes, et transgressives qui reflètent la contestation et la prise de conscience japonaise.

L’art selon Daido Moriyama :

  • Photographies noir et blanc très contrastées
  • Flux constant de la vie urbaine
  • Fragments d’un bourdonnement imperturbable
  • Cadrages chancelants

Il a laissé place au hasard et à l’instantané. Prises de vues spontanées, déambulation dans les villes du Japon puis du monde entier. Daido Moriyama se porte sur ce qui passe souvent inaperçu au sein du tumulte urbain.

Il capte la réalité qui l’entoure au moment où il prend la photo.
Ce n’est qu’a partir des années  70 qu’ils à commencé à photographier en couleurs. Selon lui, la couleur permet de rajouter de la force à ses clichés et de mieux retranscrire la réalité.

Daido Moriyama : ce chasseur d’images urbaines.

Entre l’intime et le réel :  » Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures, et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde.  » disait-il.

Daido-Moriyama-Exposition-Fondation-Cartier5

Daido Moriyama – Photographe Japonais – Wavesafterwaves

Daido-Moriyama-Exposition-Fondation-Cartier2

Daido Moriyama – Photographe Japonais – Wavesafterwaves

Daido-Moriyama-Exposition-Fondation-Cartier4

Daido Moriyama – Photographe Japonais – Wavesafterwaves

Daido-Moriyama-Exposition-Fondation-Cartier1

Daido Moriyama – Photographe Japonais – Wavesafterwaves

Fondation Cartier – Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivre:
Partager:

Votre avis est le bienvenu !